Sujet de thèse : Mécanismes biotiques et abiotiques qui régulent la biodisponibilité des nutriments dans la rhizosphère : apport des isotopes du calcium

La gestion durable des écosystèmes naturels passe par une meilleure connaissance de la dynamique des éléments nutritifs dans les sols, et plus particulièrement dans la rhizosphère, la région du sol directement formée et influencée par les racines et les micro-organismes associés.

Parmi ces nutriments, le calcium est un macronutriment indispensable à la croissance végétale. La question de la réserve nutritive du sol en Ca et donc de sa biodisponibilité pour la végétation se pose notamment pour des sols naturellement pauvres en Ca (sur des substratums acides) ou appauvris par les pluies acides.

L’objectif de ce sujet de doctorat à l’interface entre géochimie, biologie et minéralogie consiste à identifier les mécanismes qui contrôlent
1. la précipitation de carbonates secondaires en présence de bactéries
2. l’adsorption et la désorption du Ca sur des argiles, oxydes de Fe et de Mn, acides humiques
3. le prélèvement des nutriments via les micro-organismes du sol (vers de terre, bactéries) à l’aide d’expérimentations en milieu contrôlé et des isotopes du calcium afin de mieux contraindre les mécanismes qui régulent la biodisponibilité du calcium dans la rhizosphère.

Encadrants : Anne-Désirée Schmitt (adschmitt@unistra.fr) et Peter Stille (pstille@unistra.fr)

Financement : bourse ministérielle à obtenir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s