Soutenance de thèse d’Anne-Edwige Held

Vous êtes cordialement invité(e) à la soutenance de thèse d’Anne-Edwige HELD

« Apport de la paléohydrologie dans la quantification des rôles respectifs du climat et de la tectonique des systèmes fluviatiles méandriformes fossiles. Application à des systèmes oligo-miocènes d’Europe occidentale »

qui aura lieu mercredi 2 février à 14 h 30, Amphi L109/MINES ParisTech, 60 bd Saint-Michel, 75006 Paris

devant le jury composé de :
Poppe De BOER, Université d’Utrecht Rapporteur
Philippe JOSEPH, Institut Français du Pétrole Rapporteur
Jose Pedro CALVO, Université de Madrid Examinateur
Isabelle COJAN, MINES ParisTech Directrice de thèse, Examinatrice
Frédéric FLUTEAU, Institut de Physique du Globe de Paris Examinateur
Pierre RIBSTEIN, UPMC Examinateur
Jean-Loup RUBINO, TOTAL S.A. Examinateur

Résumé – La paléohydrologie permet l’estimation des paramètres hydrologiques allant de la géométrie du chenal à celle du bassin versant, en passant par la dynamique des écoulements et le climat. Bien que les systèmes fluviatiles soient connus pour évoluer sous contrôle de paramètres allo- et auto-cycliques, leur influence n’a que peu été prise en compte dans les études antérieures. Nos travaux exposent une méthode originale de restitution paléohydrologique, basée sur la hauteur des barres de méandre (hauteur d’eau) et contrainte par le climat.

Des équations originales exprimant les différents paramètres hydrologiques en fonction de la hauteur d’eau sont développées à partir de données hydrologiques actuelles appartenant à deux domaines climatiques différents.
Ces lois sont validées à travers une application à deux cas d’étude géologiques bien contraints : les systèmes méandriformes Oligo-Miocène subtropical semi-humide d’avant-pays alpin (SE France) et subtropical à saisons sèches d’avant-pays ibérique (Centre Espagne). Les restitutions paléohydrologiques sont en parfait accord avec les zones source et les vitesses d’écoulement fournies par les données de terrain.
Les influences respectives du climat, de la tectonique et du niveau de base sont quantifiées et discutées à travers les résultats paléohydrologiques. Les restitutions paléo-hydro-climatiques montrent la mise en place à l’Aquitanien inférieur d’un gradient climatique entre l’Espagne et la France et l’enregistrement de l’épisode froid du Mi1. L’analyse des changements de tailles des systèmes met en évidence le passage de régime méandriforme à anabranché en réponse à des déformations tectoniques liées à la création des Alpes.

Mots-clés : Paléohydrologie, systèmes fluviatiles méandriformes, climat subtropical, Oligo-Miocène, contrôles allocycliques, Bassin d’avant-pays.

Publicités