Ingénieur de recherches Chimie au LMTG

Profil demandé pour la salle blanche du service Chimie du LMTG

 

Poste niveau ingénieur de recherches avec des compétences en chimie minérale et chromatographie ionique inorganique: Remplacement d’un départ à la retraite.

 

L’activité du LMTG dans le domaine de la géochimie génère pour les chercheurs du laboratoire de nombreux besoins de développement de nouvelles méthodes de mesures de concentration et de rapports isotopiques précis sur des éléments chimiques variés dans des matrices très diversifiées. Ceci a conduit le laboratoire à s’équiper d’instruments de pointe (système d’ablation laser ultrarapide, spectromètre de masse à torche à plasma à multicollection et haute résolution (MC-ICP-MS), à côté d’un parc analytique déjà conséquent (Spectromètre de masse à thermoïonisation (TIMS), ICP-AES, ICP-MS quadripolaire…). La majorité de ces mesures nécessite un travail de transformation des échantillons en salle blanche, consistant en la mise en solution des échantillons, puis en la purification des éléments à déterminer, le plus souvent par chromatographie ionique en phase aqueuse.

 

De nombreux protocoles ont déjà été mis au point. Des procédures d’automatisation ont également été développées pour les programmes de recherche nécessitant de grands volumes d’analyses. Mais le renouvellement continu des thématiques de recherche au laboratoire nécessite en permanence la mise au point de nouvelles procédures de minéralisation et de purification d’éléments chimiques qui justifient la présence d’un ingénieur de recherche chimiste pour conduire ces développements analytiques. Ce travail se ferait en liaison avec la technicienne actuellement présente dans le service et qui assure la gestion et le suivi de la salle blanche, avec l’ingénieur de recherche responsable des développements analytiques en charge du service ICP-MS ainsi que l’assistant ingénieur travaillant dans ce même service et l’assistant ingénieur qui à la charge du fonctionnement du spectromètre de masse à thermoionisation.

 

Cet ingénieur de recherche aura aussi la responsabilité du suivi des protocoles d’intercalibration internationaux (travaux de l’IAG entre autres…) et de la veille bibliographique dans les domaines de la chimie d’intérêt pour le LMTG.

Le site du LMTG.

Publicités